Accueil du site > Ressources > Faire son propre pain au camping

Faire son propre pain au camping



Lieu : Activité éducative
Domaines : Activités manuelles,


Si on fait du camping il faut aussi manger de bonnes choses. Voilà trois recettes pour faire son propre pain frais et chaud : Le « Stockbrot » allemand, le « Bannock » canadien et le « Chapati » indien.

 Stockbrot

Le « Stockbrot » (pain au bâton) allemand (ou « Schlangenbrot » en Suisse) est un pain souvent fait d’un levain dont la pâte entoure ou enveloppe un bâton de bois pour le faire cuir sur le feu.

- Fais un feu assez grand pour obtenir beaucoup de braise
- Ajoute seulement des petits branches ou des bâtons pour alimenter la braise. Il faut éviter les flammes hautes pour ne pas brûler le pain car la couche de suie est malsaine ! ca dure environ 1h30.
- Cherche des branches d’arbres non toxiques – le meilleur est un bois vert d’épaisseur d’un pouce de bouleau, noisettier, sureau, érable, hêtre mais pas des conifères !
- Ecorce le bout du bâton et préchauffe (ne le brûle pas) pour que le pain cuise mieux
- Prend une boule de la pâte d’une taille de ta paume et transforme la en rouleau et entoure la sur le bâton en spirale (si on commence et termine avec un anneau le pain reste mieux sur le bâton. Laisse 3 cm d’espace entre les spires pour ce que la pâte puisse bien gonfler.
- Pose le bâton environ 15cm au dessus de la braise - pas trop proche pour éviter que l’intérieur du pain soit encore cru et son extérieur déjà dur mais aussi pas trop loin pour arriver à le faire cuir avant la fin de la nuit ;o)
- Pour savoir si le pain et bien cuit il faut frapper sur la pâte : si elle sonne creux et si elle se laisse enlever du bâton son coller le pain est prêt. On peut le tester aussi à l’aide d’un couteau : Si le pain sort avec la pâte encore crue il faut attendre de nouveau.

JPEG - 132.7 ko
Voilà, la pâte brute lisse et souple

Les recettes

La pâte au levain :
- 1 kg de farine de blé
- 4 cuillères à thé de sel « tout juste »
- 2 sachets de levure boulangère (2 x 7 g)
- 600 – 700 ml d’eau
- Si on en a : 5 cuillères à soupe d’huile

Mélange la levure avec un peu d’eau. Verse tous les ingrédients dans une saladier ou sur une planche ou un rocher plat, sur une morceau d’écorce ou au pire sur un tissu placé sur le sol nu. Pétris toute la pâte pendant 5 à 10 minutes (Attention ! Ne mélange pas la levure directement avec le sel !). La pâte doit être souple et lisse, si elle et trop collante ajoute de la farine. Laisse gonfler la pâte à coté du feu (environ 60°C, 1-2h, la pâte doit avoir doublé de volume) . Forme des rouleaux, coupe les en petit morceaux (2-3cm) pour envelopper les battons.

JPEG - 173.8 ko
La pâte brute transformée en rouleau

La pâte avec la levure chimique :
- 800 g de farine de blé
- 2 sachets de levure chimique OU 3 cuillères de thé de cendre de bois dur (potasse)
- du sel
- de l’eau (500 à 700 ml)

Mélange bien la farine avec la levure chimique et une pincée de sel. Garde une petite partie du mélange de coté. Avec le reste on fait un creux, puis on verse peu à peu l’eau au milieu. Après chaque ajout d’eau il faut bien pétrir la pâte ; plus on la pétrit et mieux elle devient ! La pâte doit être tellement humide qu’elle ne fait pas de miettes si on la pétrit. Si elle et trop humide ajoute de la farine. Forme des rouleaux, coupe les en petit morceaux (2-3cm) pour envelopper les battons.

La pâte « minimaliste »
- de l’eau
- 1 kg de farine blé (si on utilise de la farine noire il faut ajouter un peu plus d’eau)
- 4 cubes de bouillon aux légumes sec

Mélange bien le tout. La pâte doit avoir une consistance souple et lisse. Si elle est trop humide ajoute de la farine. Forme des rouleaux, coupe les en petit morceaux (2-3cm) pour envelopper les battons.

Pour changer le goût on peut bien sûr aussi ajouter des herbes séchées, des lardons, du sucre, du chocolat...

 Bannock

JPEG - 16.7 ko
Le bannock se prepare bien dans une poêle sur feu

Si on préfère un pain plus grand je conseille de préparer le Bannock. La pâte est la même qu’on utilise pour faire le « Stockbrot » mais elle est cuite dans une poêle et le pain est ainsi plus grand (et plus propre).

Avec la pâte du « Stockbrot » on prépare des galettes de l’épaisseur d’un pouce et pas plus grandes que la poêle. Mets-les dans la poêle graissée pour les faire cuire. Dès que le dessous est doré il faut retourner le Bannock. Si on a couvre le Bannock avec des lardons, des herbes, des légumes… on peut alors le plier en deux et le pain devient une pizza « Calzone », humm.

Une fois cuit on peut conserver le pain une à deux journées. Réchauffé le matin ca donne un bon petit déjeuner !

 Chapati

Le Chapati est un pain traditionnelle de l’Inde. On n’a besoin que de farine, de sel et d’eau pour faire ce pain plat en forme de galette.

JPEG - 131.9 ko
Chapati - pain traditionnel indien

Pour 12 Chapati
- 250 g de farine de blé complète
- du sel
- environ 200 ml d’eau

Comme toujours : mélange bien le tout et pétris pendant 5 minutes pour obtenir une pâte souple et lisse. Couvre la pâte avec un torchon qui est un peu humidifié et laisse la reposer pendant 10 minutes. Pétris la pâte de nouveau un peu et forme des boules d’un diamètre d’environ 4 cm. Roule-les dans la farine et étale-les en ronds minces. On les faits cuire sans graisse dans une poêle ou sur une pierre chaude. Pour qu’ils soient bien cuit en intérieur et pour ce qu’ils n’adhèrent pas sur la surface il faut les appuyer en tournant dans la poêle/pierre. Dès que le Chapati commence à gonfler (ça ne marche pas toujours malheureusement…) il faut le retourner. Encore chauds et badigeonnés avec un peu de beurre ils sont trop délicieux !

 

Pour toutes les recettes une même règle s’applique : on peut les varier comme on veut ! Ajouter du sucre, du lait, des œufs, des herbes, des lardons….. peut-être on va même créer une version « Objectif Sciences » un jour ?!

En tout cas :

 Bon appétit !



Thomas EGLI,
date de publication : 18 juin 2007,
date de dernière mise à jour : 15 février 2013


Soutenez l'association en partageant cette page autour de vous :

Cherchez parmi 77 articles :