Envoyer à un ami

L'auto-évaluation : un temps de réflexion et de parole pour l'enfant

Voir descriptif détaillé

L'auto-évaluation : un temps de réflexion et de parole pour l'enfant

Voir descriptif détaillé

Menez à bien d'incroyables projets scientifiques !
Des voyages scientifiques qui changent le monde
Des aventures hors du commun, des projets réels pour le développement durable

Introduction

Comment valoriser les comportements positifs ?
Comment discuter sainement des entorses faites au règles de vie commune ?
Comment encourager les enfants à se remettre en question, à confier leurs envies ou inquiétudes ?

Voici une piste issue de mon expérience en tant qu’animateur.

Le Projet

Lorsque des enfants participent à un séjour organisé, il est essentiel pour leur plaisir et la bonne ambiance du groupe que chacun ait un comportement en phase avec les autres, et avec les règles établies.

Il est aussi inévitable que des entorses à ces règles se produisent, et que certains jours se révèlent plus positifs que d’autres, en fonction de l’humeur du participant, de son intérêt pour les activités ou des conflits qui peuvent survenir.

L’auto-évaluation propose un temps de réflexion qui peut amener l’enfant à prendre conscience de son comportement, qu’il soit positif ou négatif, et donc à réfléchir à la façon de l’améliorer. Elle peut également aider à détecter dans quelles conditions ces comportements se sont révélés, en vue d’adapter au mieux les activités, quand c’est possible.

Exemples

  1. « Le jeu d’approche de ce matin était super chouette. Après ça, j’étais motivé, et j’ai bien participé. J’ai même pu aider les plus jeunes. »
  2. « En fin de journée, j’ai souvent été distrait, et on m’a fait plusieurs remarques parce que je n’écoutais pas. Moi, j’en avais juste marre parce que c’était trop long. En plus, j’étais fatigué parce qu’il y en a qui ont fait du bruit dans le dortoir. »

 Le Matériel :

- Un panneau avec les noms des participants et les différents jours du séjour.
- Des marqueurs de couleur (ex : vert, jaune, rouge, noir).

 Comment faire :

- Prévoir un temps (5-15min/groupe) en petits groupes (1 à 6 enfants max) avec 1 encadrant.

Le fait de le faire par petits groupes permet d’éviter une durée excessive, qui conduirait à un déficit d’attention. Certains enfants préféreront ne pas parler devant les autres.

Du côté pratique, cela permet de coupler ce temps-là avec celui des douches ou de certaines charges (vaisselle, mettre la table,...).

- L’enfant raconte ce qu’il pense de sa journée et dit quelle couleur il se donne, en expliquant son raisonnement.

Code couleur

Vert : Parfait. J’ai aidé les autres sans qu’on me le demande, j’ai participé, j’ai mis une bonne ambiance. J’ai fait un gros effort par rapport aux jours précédents.

Jaune : OK. J’ai fait ce qu’on me demandait, je n’ai pas fait beaucoup de bêtises, sans plus.

Rouge : A améliorer. A certains moments, je n’ai pas écouté ce qu’on me disait, j’ai embêté les autres. Je ferai mieux demain.

Noir : J’ai mis de la mauvaise volonté dans ce que je faisais, j’ai eu beaucoup de remarques, j’ai fait une grosse bêtise. Il faut absolument qu’une journée comme celle-ci ne se reproduise pas.

- L’encadrant écoute, et questionne l’enfant pour approfondir sa réflexion, pour trouver une solution à ses inquiétudes. Pour finir, il le remercie de ce moment de partage.

- L’enfant va alors colorier sa case du tableau dans la couleur qu’il a choisie.

 Quelques pistes supplémentaires

- Ce temps de parole est idéal aussi pour nous remettre en question en tant qu’animateur, avoir un retour sur l’intérêt des activités proposées, et les adapter en fonction du groupe.

- C’est également l’occasion de détecter des conflits entre les participants, et de suggérer des solutions avant que la situation ne dégénère.

- Au lieu d’une évaluation par couleur, on peut imaginer des décors adaptés au thème du séjour.
Exemple : lors d’un séjour sur le thème de la montagne, on peut avoir des photos du signal de Botrange, du Mont Blanc, du Kilimandjaro et de l’Everest. Chaque enfant pourrait accrocher une pince à linge sur la photo de son choix.

A voir aussi



Nos partenaires

Voir également