Accueil du site > Ressources > Sport de la forêt

Sport de la forêt




Domaines : Sports de nature,


Voici les règles d’un sport nouveau, adaptable à tout imaginaire. Il permet en plus de se défouler, de créer un esprit d’équipe (passe obligatoire) où tout le monde peut trouver sa place (différent type de joueurs ayant leur utilité propre et indispensable). Les règles sont bien sur adaptable à toutes circonstances et la partie n’a pas de durée fixe.

Le sport de la forêt correspond à la course pour le développement de deux insectes sociaux bien connus : les fourmis et les abeilles. Ces deux espèces vont devoir réunir un maximum de pollen et de la gelée royale pour permettre à leurs individus sexués de devenir reines afin de fonder de nouvelles colonies. Il faudra donc être plus rapide que l’espèce adverse pour ne pas se faire voler le pollen en évitant les combattantes et être d’une extrême vigilance pour récupérer la rare gelée royale.

Composition des espèces (équipes) :

Une équipe se compose de 7 joueurs : 5 ouvrières qui ont pour but de mettre le pollen dans leur cellule. 1 sexués qui est le seul habilité à récupérer la gelée royale. Il peut aussi jouer comme un ouvrier mais ne peut marquer de but. Il est signalé par un bandeau jaune. 1 combattante qui peut immobiliser les autres joueurs, signalé par un bandeau noir.

Les différentes denrées (balles) :

Il existe 2 denrées : Le pollen est la balle de jeu courante qui doit être mise dans les nids (cerceaux). Elle est assez grosse et facilement tenable d’une main. La gelée royale est une petite balle (ou objet) qui est lancée (ou déposé discrètement par l’arbitre) en cours de partie. La partie s’arrête quand cette balle est attrapée.

Le terrain :

Il n’existe pas de limites encadrant le terrain. Les « but » sont des cerceaux placés à environ 1.50 m du sol. Ils sont séparés d’environ 20m. Une zone de +/- 1m de rayon entoure chaque but. Cette zone est inviolable autant pour l’attaque que pour la défense. On peut mettre 1 ou 2 buts de chaque coté.

Déroulement de la partie :

On tire au sort l’équipe qui commence avec le pollen. Chaque équipe commence derrière son but. L’équipe avance vers le but adverse en se faisant des passes. Le joueur qui a le pollen en main ne peut plus se déplacer, ses adversaires ne peuvent lui prendre la balle. Il y a but quand le pollen passe dans le cercle quel qu’en soit le sens (on peut marquer de devant comme de derrière). Après le but le pollen est donné à une ouvrière de l’autre équipe. Les ouvrières retournent derrière leurs buts respectifs tandis que les combattantes et les sexuées peuvent circuler librement sur le terrain. Ces deux derniers ne peuvent cependant pas gêner les deux premières passes. Le jeu continue ainsi jusqu’à se que la gelée royale soit attrapée.

Si le pollen tombe dans la zone inviolable, seul les défenseurs peuvent le récupérer, personne ne pouvant rentrer dans cette zone.

Les points :

Chaque but vaut 10 points. L’équipe ayant attrapé la gelée royale remporte 50 points en plus. On additionne tous les points acquis et l’espèce gagnante est celle qui a le plus de points.

Les combattantes (ou araignée) :

Les combattantes sont des joueurs (1 par équipe) qui ont la capacité d’immobiliser les joueurs adverses. Ils ne peuvent pas s’occuper des 2 balles. Pour immobiliser un adversaire il lui suffit de le toucher en disant « abeille » ou « fourmis ». Tous deux s’arrête alors et ne peuvent plus jouer. Une combattante ne peut immobiliser qu’un seul adversaire à la fois pendant un maximum de 10 secondes et un minimum d’1 seconde. Pendant ce délai la combattante compte à haute voix les secondes qui passent. Si la combattante décide de retourner au jeu avant ces 10 s., le joueur retrouve immédiatement sa liberté. Tous joueur touché par une combattante alors qu’il est en possession du pollen doit le lâcher sans faire de passe. Les combattantes ne peuvent se toucher mutuellement Les joueurs qui ont été touchés par une combattante ont une immunité de 5 secondes après leurs libération (une combattante ne peut toucher 2 fois un même joueurs à moins de 5 s. d’intervalle).

Elles interfèrent ainsi dans le jeu et peuvent s’avérés très utiles lors de la course à la gelée royale en immobilisant la sexuée.

Les pénalités :

Il n’existe pas de contact dans ce jeu (combattantes exceptées). Quiconque déroge à cette règle subit une pénalité allant de la perte de la balle au profit de l’autre équipe à l’exclusion temporaire ou définitive selon la gravité. Une « zone » (mise d’un pied dans la zone inviolable autour du but) d’un défenseur dans une action de jeu entraîne un tir de 3m face au cerceau et sans défenseur. Si c’est un attaquant qui se trouve dans cette situation, le pollen est donné à l’équipe défendant. Si une passe est faite par un joueur touché par une combattante, le pollen passe à l’équipe de la combattante. Si une combattante touche volontairement le pollen, celui-ci est donné à l’autre équipe. S’il existe des limites de terrain et que le pollen en sort, il y a touche.

Matériel :

2 bâtons d’1,80m à 2m + 2 cerceaux. 2 bandeaux noirs et 2 jaunes, des signes distinctifs pour les équipes. 1 balle facilement tenable à 1 main (un ballon en mousse est l’idéal). 1 ou plusieurs objet(s) quelconque (identique) assez petit pour faire la gelée royale. De la farine pour délimiter la zone inviolable



Guillaume BODY,
date de publication : 21 mai 2007,
date de dernière mise à jour : 12 mars 2013


Soutenez l'association en partageant cette page autour de vous :

Cherchez parmi 77 articles :